Les minorités nationales

La Suède a reconnu cinq minorités nationales. Il s'agit des Samis, des Roms, des Finnois tornédaliens, des juifs et des finlandais suédois. La Suède a aussi adopté une loi visant à renforcer les possibilités des groupes minoritaires et leurs droits  à l'influence ainsi que la promotion des langues minoritaires qui sontle same (lapon), le meänkieli (finnois tornédalien), le finnois, le yiddish et le romani. Vous qui appartenez à une minorité nationale, vous avez le droit d'apprendre, de développer et d'utiliser votre langue minoritaire.

Les droits sont surtout importants pour ceux qui parlent le finnois, le meänkieli (finnois tornédalien) et le same (lapon). Vous devez pouvoir contacter les autorités et obtenir de l'aide aux personnes âgées en finnois, en meänkieli (finnois tornédalien) ou en same (lapon), s'il y a du personnel qui maitrise la langue. Si la commune où vous êtes domicilié appartient à un arrondissement pour le finnois, le meänkieli (finnois tornédalien) ou le same (lapon), vous devez en outre pouvoir communiquer avec la commune dans votre langue et obtenir des réponses orales et écrites dans la même langue. Vous pouvez aussi demander d'obtenir des services pour les enfants et les personnes âgées, à temps plein ou à temps partiel, en finnois, en meänkieli (finnois tornédalien) ou en same (lapon).

La commune d'Örnsköldsvik a déposé une demande pour devenir un arrondissement finnois en 2016, et enquête actuellement sur l'éventualité d'une demande pour devenir un arrondissent sami.

Sidan uppdaterades

2016-05-19

Sidansvarig: